Anne Techer osteopathe Bussy

PRENDRE RENDEZ-VOUS

avec Anne Techer, ostéopathe à Bussy

Ostéopathe entreprise Marne-la-Vallée 77


Ostéopathie et TMS


Nombre d’ostéopathes le constatent quotidiennement : les troubles musculo-squelettiques (TMS), ainsi que le stress, représentent un problème de santé majeur dans le monde professionnel, tant ils affectent des millions de travailleurs et causent de nombreux arrêts de travail (AT). Les TMS désorganisent la vie du patient et également, en raison de l’absentéisme, celle de l’entreprise.

L’ostéopathie constitue une réponse efficace au traitement des TMS, de manière curative ou préventive.

C’est pourquoi faire intervenir un ostéopathe en entreprise ou consulter un ostéopathe en cabinet comme Anne Techer permet une meilleure prévention des TMS et une meilleure prise en charge, sans avoir à recourir aux médicaments (antalgiques et anti-inflammatoires notamment), dont l’effet n’est souvent que sporadique.

Osteopathe en entreprise Bussy 77

Que sont les TMS ?

Les troubles musculo-squelettiques affectent essentiellement les tissus mous des structures périphériques des articulations (muscles, tendons, nerfs, capsules articulaires…) et touchent généralement le rachis, le dos, le cou, les épaules, les poignets et les genoux. Torticolis, douleurs lombaires, mal de dos, tendinite, syndrome du canal carpien (SCC), épicondylite, hygroma du coude ou du genou, douleurs articulaires ciblées ou diffuses illustrent quelques TMS fréquentes et connues dans les entreprises.

Au fil du temps et si rien n’est entrepris pour lutter contre les TMS (traitement ostéopathique et/ou médical), le corps perd anormalement de sa mobilité articulaire et le patient peut devenir inapte à accomplir certains mouvements voire à exercer son travail. En effet, les TMS sont la conséquence d’un déséquilibre : ces affections péri-articulaires résultent des contraintes et des sollicitations que le corps ne peut gérer.

Quels sont les facteurs de risque des TMS ?

Outre les facteurs individuels (âge, genre, patrimoine génétique, antécédents traumatiques, état de santé actuel et passé du travailleur), les troubles musculo squelettiques sont favorisés par différents facteurs.

A commencer par les facteurs biomécaniques (tâche répétitive, effort musculaire intense, port de charges lourdes, travaux de force, accomplissement fréquent de gestes précis, station assise longue, posture statique prolongée, posture inconfortable maintenue, effets vibratoires sur le corps, manque de luminosité, excédent de lumière, froid extrême, chaleur excessive…) : ces sollicitations bio mécaniques sont néfastes car elles impactent inlassablement les mêmes structures anatomiques.

Ensuite viennent les facteurs psychosociaux (surcharge de travail, contrainte temporelle d’une mission, pression de la hiérarchie, manque de considération au travail, désintérêt de son supérieur hiérarchique, harcèlement moral, absence de perspective professionnelle, négativité de soi….). Ces derniers génèrent du stress et, de fil en aiguille, font que la tension musculaire augmente, que l’effort à produire s’accroit, que le temps de récupération fonctionnelle s’allonge et que les douleurs existantes se décuplent.

Viennent s’ajouter à ces facteurs anxiogènes les facteurs organisationnels (durée de travail démesurée, absence de pause, récupération trop courte, travail à la chaine, contrainte de dépendance au rythme d’une machine programmée…). Ces facteurs augmentent le risque de TMS dans la mesure où la récupération du travailleur n’est plus suffisante.


Traitement ostéopathique en entreprise


Premiers signes des TMS, malheureusement souvent tardifs, la douleur et l’impotence fonctionnelle. De nombreux patients se plaignent de douleurs au travail et d’inaptitude à l’accomplissement de certaines tâches, ce qui les motive à contacter un cabinet d’ostéopathie, tel que celui d’Anne Techer, ostéopathe à Bussy Saint Georges (77). Inutile d’attendre : une tension musculaire, une gêne articulaire, une douleur nerveuse doivent inciter à consulter un ostéopathe car ces signes peuvent traduire un surmenage ou une dysfonction.

L’ostéopathe diagnostique les TMS

La prévention des TMS découle de trois méthodes concourantes : étude exploratoire des situations de travail à risque, examen du poste de travail par un ergonome, diagnostic médical précoce.

L’ostéopathie en entreprise est l’une des solutions à mettre en place, avec une très bonne efficience. En entreprise, l’ostéopathie préventive cherche à éduquer le patient dans sa vie professionnelle : le praticien lui explique dans quelle mesure ménager et prendre soin de son corps, pour éviter que des troubles ne deviennent chroniques et s’installent définitivement. Pour ce faire, l’ostéopathe investigue la situation et procède identiquement à tout examen ostéopathique. Il limite et prévient l’apparition des TMS en redonnant du mouvement au corps, en équilibrant les pressions intra-auriculaires et en prodiguant des règles d’hygiène de vie professionnelle.

L’ostéopathe traite les TMS

L’ostéopathe peut également traiter des douleurs et soulager des symptômes. En vertu de sa vision globale du fonctionnement du corps humain, l'ostéopathe en entreprise saura distinguer les causes et les symptômes et différencier les lésions primaires et les lésions secondaires. Il sera à même de s’occuper préférentiellement des troubles profonds plutôt que des troubles superficiels et de traiter les lésions ostéopathiques plutôt que les lésions non physiologiques. Outre une prise en charge active du stress et de la fatigue, le traitement ostéopathique peut agir localement en diminuant des tensions musculaires et en redonnant de la mobilité articulaire. Surtout, au lieu de se focaliser sur un trouble ciblé, l’ostéopathe en cherchera l’origine de manière à rééquilibrer plus globalement la posture et à rendre leur mobilité aux chaines articulaires, musculaires, ligamentaires et tissulaires.